N°153 Fiat 500 Cult 2014 : Indémodable !

en 03/2014

Elle est tout simplement impossible à renouveler ! Fiat a eu le trait juste dès le début avec sa nouvelle Fiat 500 et se voit donc condamné à respecter la silhouette de sa chère et tendre. Pour 2014, le modèle profite néanmoins de quelques ajustements ainsi que d’une nouvelle version haut de gamme : la Cult !


Avec 1,2 million d’unités vendues, la Fiat 500 fait un tabac partout en Europe et, c’est nettement plus récent, aux Etats-Unis également. Difficile toutefois de vivre sans se renouveler et si la silhouette reste identique, les détails changent. Ce qui change… On aura vite fait le tour : les nouvelles 500 sont toutes alignées sur le parking prêtes à subir nos séances d’essais et honnêtement, on n’y voit aucun chamboulement ! C’est donc sur les détails qu’il convient de se pencher : trois nouvelles couleurs de carrosserie sont ajoutées (Lattementa Green, Three-Layer White et Italia Blue), ainsi que de nouveaux revêtements intérieurs en textile ou en cuir. Un écran digital Mais surtout, c’est le combiné d’instrumentation qui évolue : de série sur les « Cult » et « S » et en option sur la Lounge, on retrouve un écran TFT entièrement digital de sept pouces et pouvant présenter deux affichages différents. Ce n’est pas grand-chose, mais ça fait tout de même beaucoup… Enfin, pour les amateurs de personnalisation, Fiat propose des accessoires Mopar, comme un kit chromé, des tapis de sol originaux… Un nouveau TwinAir ! Le petit bicylindre essence « TwinAir » de 85 chevaux reste au programme, mais se voit rejoint par une version gonflée à 105 chevaux ! Le reste de la gamme est inchangé : 1.3 MultiJet II turbo diesel de 95 chevaux et 1.2 essence de 69 chevaux. Revenons au petit nouveau, le TwinAir 105 : annoncé à 4,2 l/100 km, soit des émissions de CO2 de 99 g/km, il catapulte la 500 à 100 km/h en 10 secondes seulement. Toujours aussi coquette ! Bon, assez bavardé, en route ! On apprécie d’emblée la présentation intérieure de cette version Cult : du cuir et des couleurs chatoyantes. Mais ce n’est pas rose partout, car la connexion Bluetooth demande un doctorat en multimédia pour être appréhendée et les plastiques du tableau de bord dénotent dans cette luxueuse présentation. Et puis, pour les grands échalas comme votre serviteur, la position de conduite vous perche toujours aussi haut derrière le volant. Ça gronde ! Coup de démarreur et le sourire vient immanquablement égayer le visage. Le TwinAir répond présent en frétillant de ses cordes vocales, mais d’une manière plus rauque qu’auparavant. Et cette fois, on va pouvoir le faire gronder sur 6 rapports ! L’écran TFT apporte un vrai plus, avec une belle lisibilité et une présentation moderne et agréable. Sur le mode sport, il affiche même la pression du turbo (qui s’en soucie ?) alors que le moteur se veut plus nerveux. En mode normal, le berlingot est aseptisé et l’écran vous rappelle le code de bonne (éco-)conduite. C’est ferme, mais c’est drôle ! Armé de ce TwinAir gonflé, la Fiat 500 est plus amusante que jamais. Voilà un petit moteur particulièrement en forme, pétillant et plus alerte à hauts régimes que la version 85 chevaux. Bon, une fois passé 5.500 tr/min, le pauvre rend brutalement son tablier, mais en deçà, ça gronde d’une belle voix rauque et ça accélère franchement. Et la boîte, douce et maniable, donne envie de jouer des six rapports. Une Fiat 500 reste cependant une Fiat 500, avec une suspension fermement tarée qui n’oublie pas de nous retransmettre dans les vertèbres le relief topographique. Conclusion Alors, cette petite Fiat 500, la voilà repartie pour un tour ? Sans doute, car si cette nouvelle mouture ne gomme pas tous les défauts, elle rend la petite puce encore plus désirable en soignant une apparence déjà culte. Et ce TwinAir 105 lui donne vraiment des ailes ! Reste à voir sur un essai de plus longue durée si ces premières impressions se confirment.


Lire aussi: La version Cult 2021


N'oubliez pas de mettre un j'aime sur ce post, sur Facebook sur Instagram .





Vous recherchez une Fiat 500 d'occasion?


Le rétrofit vous connaissez?








(1) https://www.vroom.be/fr/dossier/salon-auto-geneve-2014/essai-fiat-500-cult-2014


34 vues0 commentaire