N° 132 -Le diesel ne représente plus que 30,6% du marché automobile français en 2020


Dans un marché automobile de 1 650 118 voitures particulières neuves immatriculées en France en 2020, le diesel voit sa part de marché diminuer à 30,6%. En baisse de 3,5 points par rapport à 2019, la part du diesel en France fleurte avec le seuil des 30%.


L'essence de son côté chute de 11 points pour représenter 46,9% du marché automobile français en 2020. Malgré cette baisse à deux chiffres, la motorisation essence (46,9%) dépasse de plus de 50% le carburant Diesel (30,6%) en 2020.

Lire post N°104: malgré l'effondrement le marché de l'occasion tient bon

Les véhicules hybrides (dont hybrides rechargeables) bondissent à 14,8% du marché (243 651 véhicules hybrides dont 74 587 hybrides rechargeables). Les véhicule électriques représentent 6,7% du marché (110 912 véhicules électriques), poussés par des incitations fiscales à l'achat à hauteur de 12 000 euros par voitures électriques en 2020 sous la forme d'un bonus écologique de 7 000 € et d'une prime de conversion pour le remplacement de vieux véhicules diesel pouvant atteindre 5 000 € (sous condition de ressources). Les énergies alternatives (GPL, GNV, superéthanol) ne représentent au cumul que 0,5% du marché, soit 8 702 véhicules. La structure du marché automobile français se concentre sur la motorisation essence. Le marché est concentré à près de 59% sur les petites voitures de type mini-citadines et citadines. De nombreuses mini-citadines et citadines sont exclusivement proposées avec une motorisation essence (Fiat 500 fin en 2018, Citroën C1, Hyundai i10, Kia Picanto, Peugeot 108, Toyota Aygo, etc). Les Renault Twingo et Volkswagen up! ne sont proposées qu'en version essence ou avec une motorisation électrique. Les Honda e, Mazda MX-30, Seat Mii, Skoda Citigo, Smart Cabrio, Smart Fortwo ou encore Smart Forfour sont exclusivement commercialisées avec un bloc électrique. Par ailleurs, la rentabilisation du carburant diesel sur des voitures de type citadines est peu évidente en raison de la faiblesse du nombre de kilomètres parcourus, de l'écart important de prix diesel/essence à l'achat et d'un faible écart du prix à la pompe entre les carburant diesel et essence. Enfin, les interdictions de circulation en ville avec une motorisation Diesel sont de nature à dissuader les acheteurs potentiels de la motorisation Diesel. Sans oublier la nécessité impérieuse pour les constructeurs ne passer sous le seuil des 95 g de CO2/km (en moyenne) afin de ne pas être lourdement taxer. voir Post N° 134 évolution du parc diesel en France

Poids du diesel dans le marché automobile particuliers en France (%): 2009: 70% 2010: 71% 2011: 72% 2012: 73% 2013: 67% 2014: 64% 2015: 57% 2016: 52% 2017: 47% 2018: 39% 2019: 34% 2020: 31% Source: CCFA

si vous avez aimé n'hésitez pas à mettre un "j'aime" sur ce post ou sur notre site:





Le rétrofit vous connaissez?






(1) http://www.latribuneauto.com/reportages-69-11840-le-diesel-ne-represente-plus-que-30-6--du-marche-automobile-francais-en-2020.html -Eric Houguet, 04/01/2021- Crédit Photo: CGB


11 vues0 commentaire
Spécialiste de la FIAT 500

Fiat 500 à la location avec ou sans personnalisation

NOS SERVICES

- Location de Fiat 500

- Accessoires de Fiat 500

- Personnalisation de FIAT 500

- Achat et vente de Fiat 500

- Stockage et gardiennage

OÙ NOUS TROUVER

570 Chemin de Derontet

01360 Beligneux

France

889 810 628 R.C.S. Bourg-en-Bresse

© 2020 par r.vandevelde. Créé avec Wix.com