N°99 L’Europe va interdire la vente de voitures diesel et essence dès 2035

Par Florian Bayard Le 15/12/202029

L’Europe sonne le glas des voitures alimentées par l’essence ou le diesel. Dès 2035, la vente de véhicules avec un moteur thermique va être interdite dans l’espace européen. Les contours de cette législation ambitieuse seront déterminés dès l’année prochaine par les États membres de l’Union européenne. Pour se préparer à cette révolution, un député européen conseille aux automobilistes d’opter pour un véhicule électrique sans plus tarder.

Sur fond de préoccupations écologiques, de nombreux constructeurs automobiles annoncent la fin des voitures avec moteur thermique. C’est notamment le cas de Renault. Le groupe français a d’ores et déjà révélé son intention de ne plus concevoir de voitures diesel. Renault misera tout sur les véhicules électriques ou hybrides dans les années à venir. Même son de cloche du côté de PSA, le constructeur automobile qui regroupe Citroën, DS Automobiles, Peugeot et Opel. D’ici 2025, le groupe ne commercialisera plus de véhicules alimentés par le diesel. En parallèle, les mesures législatives destinées à accélérer la transition vers l’électrique se multiplient. Á partir de 2035, la Californie (Etats-Unis) interdira d’ailleurs la vente de voitures diesel et essence sur son territoire. Au niveau local, des initiatives similaires ont aussi vu le jour. Par exemple, la ville de Lyon ambitionne d’interdire toutes les voitures équipées d’un moteur diesel de circuler dans la métropole à l’horizon 2026. L’Europe va fixer des normes ultra strictes en matière d’émission de CO2 Dans ce contexte, un projet de loi visant à interdire la commercialisation de voitures thermiques est en discussion au niveau européen. La législation a été évoquée lors du dernier Conseil européen de l’année, explique Pascal Canfin, député européen (LREM-Renew) et président de la commission Environnement du Parlement européen, à France Info.« En 2035, dans 15 ans, 100% des véhicules qui seront commercialisés devront être électriques. Ca veut dire que vous ne pourrez plus acheter une voiture diesel ou essence en 2035 dans toute l’Europe » déclare Pascal Canfin lors de l’entretien du 11 décembre 2020. L’objectif de cette future interdiction est de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 55% . Un précédent objectif, jugé trop laxiste, tablait sur une baisse de 40% par rapport aux niveaux de 1990. « Le standard de CO2 qui va être fixé par l’Europe sera tellement exigent que seuls les moteurs électriques passeront le test » précise le député européen. Concrètement, l’Union Européenne n’interdira pas nommément les véhicules avec un moteur à combustion mais les normes fixées forceront les fabricants automobiles à passer à l’électrique. Comme le prouvent de nombreuses études, une voiture électrique pollue en effet moins qu’une essence ou une diesel. L’entrée en vigueur de cette législation va drastiquement faire baisser le prix de revente des voitures diesels et essence sur le marché de l’occasion. Bientôt interdites, les voitures avec un moteur thermique ne séduiront plus les acheteurs. « La valeur de revente sur le marché de l’occasion des véhicules diesel et essence va très largement diminuer et très vite » met en garde Pascal Canfin. De facto, le thermique apparaît comme un mauvais investissement à long terme. Pascal Canfin conseille d’investir dans une voiture électrique dès que possible Le président de la commission Environnement du Parlement européen encourage les automobilistes européens à troquer leur voiture diesel ou essence contre un véhicule électrique dès que possible. Pour l’heure, seuls 48% des Français envisagent l’achat d’une voiture électrique dans les années à venir. En France, le marché du diesel reste encore particulièrement dynamique avec encore à date un tiers des immatriculations enregistrées en 2019. Au niveau européen, le diesel représente encore 27 % des ventes, selon les chiffres relevés par le cabinet Inovev. Néanmoins, la part des voitures carburant au diesel s’amenuise d’année en année. En 2012, les voitures diesel représentaient encore 55% du marché en Europe. 8 années plus tard, elles ne détiennent plus que 27% des parts de marché en Europe. « C’est une règle européenne, une directive obligatoire donc juridiquement contraignante » précise Pascal Canfin. Pour l’heure, les contours de cette loi doivent être déterminés par les pays membres de l’Union Européenne. « Le texte sera sur la table en juin 2021, date à laquelle douze texte législatifs vont être révisés pour changer les règles de notre quotidien et justement sortir du blabla et faire respecter dans le droit » détaille le dirigeant.


Pensez aussi rétrofit! c'est moins couteux et plus écologique!


si vous avez aimé n'hésitez pas à mettre un "j'aime" sur ce post ou sur notre site:









annonce Fiat 500 Le rétrofit vous connaissez?


https://www.phonandroid.com/leurope-va-interdire-la-vente-de-voitures-diesel-et-essence-des-2035.html


97 vues0 commentaire