N° 74 Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit

Mis à jour : 22 déc. 2020


Arnaud Marchal 09 août 2020

© 2CV Méhari Club Cassis

L’antique Citroën 2CV peut maintenant recevoir une motorisation purement électrique et c’est légal en France depuis le printemps. La transformation est rendue possible par le 2CV Méhari Club Cassis. Avec 120 km d’autonomie maximale, le kit R-Fit remplace le mythique moteur 602 de la deudeuche et la propulse dans le monde moderne sans pour autant dénaturer les performances d’origine qui sont préservées.

La 2CV pourra rouler à Paris Avec cette transformation réalisée dans les règles de l’art et en suivant les nouvelles directives autorisant le rétrofit sur les véhicules anciens, le 2CV Méhari Club Cassis, spécialiste de la 2CV et de la Méhari depuis de très nombreuses années, offre une seconde vie à notre célèbre icône française. Si les décisions politiques actuelles tendent à promouvoir l’écologie et restreindre l’usage de véhicule polluant, en particulier en ville, il devient possible de se faire plaisir au volant d’une ancienne voiture converti à l’électrique. Certes, cela dénature un peu l’auto, dont la sonorité particulière de ses anciennes mécaniques. Mais, c’est surtout la solution pour rouler légalement avec ses autos dont les passionnés ne veulent pas se séparer. Avec la 2CV R-Fit vous ne craindrez plus les contrôles de police, la carte grise sera mise à jour et mentionnera que le véhicule est animé par un moteur électrique. Il ne faudra pas oublier de coller fièrement sa vignette Crit’Air 0 sur le parebrise.







annonce Fiat 500 Le rétrofit vous connaissez? En quoi consiste le kit R-Fit La transformation proposée par le 2CV Méhari Club Cassis consiste au remplacement du moteur d’origine pour installer son homologue électrique, préservant sa puissance d’origine, soit 29 chevaux sur le 2 cylindres de 602 cm3 tout en conservant la boite de vitesse d'origine. Quant au réservoir d’essence, il cède sa place à la batterie qui anime ce nouveau moteur. À noter que la trappe à essence cache la prise de recharge. Ainsi, la répartition des masses est préservée assurant une tenue de route proche de celle d’origine. La batterie se recharge en se branchant sur une simple prise 230 volts à domicile en 3h30 et l’autonomie maximale atteint 120 km. La transformation, prime à conversion pour le rétrofit de 5 000 € déduite, revient à 9 000 €. Bien entendu, cela ne plaira pas aux puristes et aux passionnées, mais à plus ou moins long terme, cela deviendra probablement la seule solution viable pour rouler régulièrement en ancienne.



si vous avez aimé n'hésitez pas à mettre un "j'aime" sur ce post ou sur notre site





https://www.clubic.com/mag/transports/actualite-8555-decouvrez-la-2cv-r-fit-100-electrique-concue-en-retrofit.html

N°79

20 vues0 commentaire